Pensions alimentaires entre époux

Cette pension alimentaire est due dans tous les cas de divorce, à l’exception du divorce par consentement mutuel (ou divorce amiable). Il s’agit d’une obligation légale de secours entre les époux si l’un d’entre eux se trouve dans le besoin. Plus spécifiquement dans le cadre d’un divorce, cette pension est due dès que les démarches de divorces sont débutées et pendant toute la durée de la procédure de divorce, à titre de mesure provisoire.
Combien de temps ? Le versement d’une pension alimentaire entre époux s’arrête le jour du jugement définitif de divorce. A ce stade, elle est remplacée par une prestation compensatoire. Elle ne s’applique donc pas au divorce par consentement mutuel en raison de sa rapidité de mise en oeuvre.
Quel montant ? Le Juge aux Affaires Familiales en détermine le montant, en fonction des revenus et charges de chacun des époux.